Association Internationale pour la Formation, la Recherche et l'Intervention Sociale
Rue de la Poste, 111 B-1030 Bruxelles, Belgique
Retour
Fiche communication...   N°  1324
Titre
« Culture informationnelle » : quelle place dans le processus de professionnalisation des travailleurs sociaux ?  
Auteur(s)
HINTEA Dorina  
     
Thème
 
Type
Recherche : orientée vers la pratique, action, évaluative...  
Résumé
Bibliographie
Présentation Auteurs
Communication
Résumé anglais
--
Tout
 
Résumé
« Culture informationnelle » : quelle place dans le processus de professionnalisation des travailleurs sociaux ?

Consommateurs et producteurs d’information dans une société « dite de l’information », nous revendiquons peu le besoin d’apprendre « à s’informer et à informer ».
Considérons nous ces apprentissages constitutifs de nos pratiques sociales autonomes et donc évoluant suffisamment avec celles-ci ?
Ou encore, négligeons nous l’ampleur des enjeux sociaux, culturels et politiques de la « bonne maîtrise de l’information », cachés derrière l’engouement pour les technologies de l’information et de la communication ?
En écho à ces enjeux sociaux d’un côté, et à ma place de professionnelle de l’information et de la documentation de l’autre, j’interroge la manière dont les dispositifs pédagogiques, au sein de mon institut de formation (l’Institut Régional du Travail Social, Nord-Pas-de-Calais, France), construisent une « culture informationnelle » dans les parcours de formation.
Afin de délimiter mon interrogation, je retiendrai les démarches d’éducation à l’information à travers les projets pédagogiques des formations d’Assistant de Service Social et d’Educateur Spécialisé.
Au regard de l’analyse des référentiels professionnels et de formation, des discours évoquant des savoirs contributifs de la compétence informationnelle à l’intérieur de ceux-ci et de leurs transpositions didactiques, les premiers résultats que j’obtiens font état d’une faible présence de l’éducation à l’information et de ses enjeux spécifiques, dans les enseignements dispensés.
Une certaine complexité à identifier les savoirs contributifs nécessaires et l’absence de modèles curriculaires explicites, pourraient éclairer, la place insuffisante de la culture informationnelle dans l’offre de formation.

Bibliographie

Non disponible

Présentation des auteurs

Non disponible

Communication complète

Non disponible

Résumé en Anglais

Non disponible

 

 
     
         
Retour