Association Internationale pour la Formation, la Recherche et l'Intervention Sociale
Rue de la Poste, 111 B-1030 Bruxelles, Belgique
Retour
Fiche communication...   N°  2335
Titre
Le social Learning facilitateur du travail collaboratif  
Auteur(s)
GONCALVES Paula
VENEZIANO Cindy
 
     
Thème
Les effets des nouvelles technologies dans la trans-formation des travailleurs sociaux, sur leur terrain professionnel.  
Type
Analyse d'expérience : d'intervention, de formation, de recherche...  
Résumé
Bibliographie
Présentation Auteurs
Communication
PDF Fr non dispo
Résumé anglais
--
Tout
 
Résumé
Le social Learning facilitateur du travail collaboratif

La législation en faveur de la formation tout au long de la vie, le développement et la démocratisation des Technologies de l’Information et de la Communication modifient profondément le rapport aux savoirs, nous érigeant vers une société apprenante. Nous apprenons en tout lieu et en toutes situations 1, tout devient propice à acquérir plus de connaissances qu'elles soient formelles ou informelles.

Ainsi les acteurs de la formation professionnelle que sont les formateurs « école », les formateurs « terrain » et les apprenants s’inscrivent dans une démarche qui les conduit à développer de nouveaux rapports aux savoirs. Les formateurs évaluent des compétences qui s’appuient sur des savoirs et les savoirs ne sont plus détenues par une poignée de privilégiés, ils circulent via internet, les réseaux sociaux… Comment, dans ce nouveau contexte, contenir les savoirs à dispenser quand la toile regorge d’informations en tout genre ? Comment la transformation des moyens d’accès aux savoirs modifie t-elle dans un même temps la posture du formateur et des apprenants ?

« Le web social fait référence à une vision d'Internet considéré comme un espace de socialisation, un lieu dont l'une des fonctions principales est de faire interagir les utilisateurs entre eux afin d'assurer une production continuelle de contenu, et non plus uniquement la distribution de documents.» 2

Le Social Learning est une extension du web social adapté au monde de la formation. Il n’est pas une nouvelle forme du E-Learning, au contraire il en fait partie intégrante. Le social learning améliore « la qualité de l’apprentissage en facilitant l’accès à des ressources et des services, ainsi que les échanges et la collaboration à distance.» 3 Il permet de s’inscrire dans l’innovation, parce qu’il favorise le transfert de compétences d’un univers d’apprentissage en ligne à l’univers professionnel. Nous parlons des compétences telles que la capacité à travailler en équipe, la capacité à co-construire, à coopérer, à collaborer à distance et en présentiel, à maintenir une veille…

Ma démarche s'est fondée sur les apports spécifiques du Social Learning afin de faciliter la co-construction des savoirs et savoir-faire à distance. L’innovation technologique rejoignant alors celle de formateurs qui s’approprient cette forme d’innovation au profit de la socialisation et de la professionnalisation d’étudiants de formation initiale.

Les écrits occupent une place importante dans nos formations et leurs accompagnements posent souvent problèmes. Ainsi notre dispositif e-learning s'est porté d'une part sur l’accompagnement des écrits des étudiants Moniteur-Educateur en première année, plus particulièrement sur la réalisation d’un dossier collectif qu'ils avaient à transmettre dans le cadre de leur domaine de compétences nommé « implication dans les dynamiques institutionnelles ». D'autre part, le dispositif s'est porté sur la collaboration et la coopération qui se met en place entre étudiants afin d'atteindre cet objectif. Ainsi notre dispositif a consisté à proposer une formation en blended learning 4 associant des méthodes actives et des cours classiques tantôt en s'appuyant sur la pédagogie constructiviste tantôt sur celle du socio-constructivisme. Nous avons choisi une plateforme FOAD 5 intégrant des outils du web 2.0 (wiki, forum, partage de documents...) en prenant soin d'avoir une présence pro-active et réactive. Le tutorat en ligne s'est avéré être un élément indispensable à la mise en œuvre et au suivi de la formation à distance pour soutenir, accompagner et motiver les apprenants lors de leur travail collectif en leur fixant des étapes avec des objectifs clairs.

1- Le développement du nomadisme et du mobile learning en sont un exemple. Voir cet article : http://www.elearning-actu.org/mobile- learning/
2- Définition wikipédia
3- Définition de l’Union Européenne: Source Elearningeuropa.info

Bibliographie
Durieux Valérie. "Collaborative tagging et folksonomies. L'organisation du web par les internautes". Les Cahiers du numérique. 2010/1 (Vol.6)

Gourvil J.M et al. "Les innovations pédagogiques dans les instituts de formation des travailleurs sociaux ", La place des apprenants, Le sociographe, 2007, p.71

Henri France et lundgren-cayrol karin, "Apprentissage collaboratif à distance : pour comprendre et concevoir les environnements d’apprentissage virtuel", Presse de l’université du Québec, 2001.

Linard Monique. "Des machines et des hommes, Apprendre avec les nouvelles technologies", 1996, Paris & Montréal : L’Harmattan.op.

Wallet Jacques, Ardouin Thierry, Astolfi Jean-Pierre et Al. " Le Campus numérique FORSE : analyses et témoignage", 2007, p.113-127

Lionel BARBE. La co-construction des informations et des savoirs sur le Web participatif : étude par les acteurs, document numérique, 2009, 7ème Colloque du chapitre français de l’ISKO, Intelligence collective et organisation des connaissances

Catherine Renoult, « De la pédagogie personnalisée à la FOADA, il n'y a qu'un pas » , document numérique, Congrès international AREF 2007 (Actualité de la recherche en éducation et formation)

Fustier Paul. "Le travail d'équipe en institution : Clinique de l'institution médico-sociale et psychiatrique", 2004, Collection: Santé Social, Dunod

Pinel Jean-Pierre. " Enseigner et éduquer en institution spécialisée : approche clinique des liens d'équipe ", Connexions 1/2001 (no75), p. 141-152.

Wilfred R. Bion, « Recherches sur les petits groupes », Presses Universitaires de France - PUF (18 mars 2002)

Jean Maisonneuve, « La dynamique des groupes »,1999, Presses Universitaires de France – PUF, Collection:Que sais-je?

Didier Anzieu, « La dynamique des groupes restreints », 1997, Presses Universitaires de France – PUF, Collection: Le Psychologue

Présentation des auteurs
Paula Goncalves, impliquée depuis 7 ans tant sur le plan théorique que pratique dans la conduite de projets et de développement e- learning, notamment à l’IRTS Paris Ile-de-France. Issue des Sciences de l’Education et titulaire d’un MASTER 2 en Ingénierie de la e-formation, je suis responsable de formation des formations Aide Médico-Psychologique (AMP) et Auxiliaire de Vie Sociale (AVS) à l’Institut Régional du Travail Social Paris Ile-de-France, antenne de Seine-et-Marne. Dans le cadre de mon Master 2, j'ai conduit un projet e-learning au profit des étudiants Moniteur-Educateur avec la collaboration de l'équipe pédagogique de la filière.

Cindy Veneziano travailleur social depuis 5 ans. J'ai travaillé au sein d'un foyer de vie auprés d'un public adulte en situation de handicap mental ainsi qu’auprès d'adolescents dans le cadre de la protection de l'enfance. J'ai décidé d'intégrer la formation de moniteur-éducateur en septembre 2011 afin d'acquérir des connaissances me permettant d'enrichir ma pratique. Consciente des enjeux du travail en équipe, la formation est venue clarifier, questionner et apporter des pistes de réflexions d'un genre nouveau.

Communication complète

Non disponible

Résumé en Anglais

Non disponible

 

 
     
         
Retour