Association Internationale pour la Formation, la Recherche et l'Intervention Sociale
Rue de la Poste, 111 B-1030 Bruxelles, Belgique
Retour
Fiche communication...   N°  3561
Titre
« La réforme des territoires en France depuis 2007 et les défis de l’action sociale face au retrait de l’ État Providence»  
Auteur(s)
LUMINET JEAN PHILIPPE
DRUZ AMOUDRY ROSELYNE
meszaros thomas
 
     
Thème
 Le cas du territoire d’ Annecy et les nouvelles voies de l’ innovation sociale   
Type
Analyse d'expérience : d'intervention, de formation, de recherche...  
Résumé
Bibliographie
Présentation Auteurs
Communication
PDF Fr non dispo
Résumé anglais
--
Tout
 
Résumé
« La réforme des territoires en France depuis 2007 et les défis de l’action sociale face au retrait de l’ État Providence»

Depuis les années 2000 la mondialisation s'est accélérée. Les effets de cette accélération ont entraîné depuis 2007 des crises de natures différentes : crises du système bancaire, financier, économique, institutionnel et du logement. Ces crises ont produit des phénomènes de développement des dettes souveraines, de désectorisation de la société, d’augmentation des flux migratoires, de vieillissement de la population, d'émergence de nouveaux acteurs, de modification du rapport de l’individu à l’Etat. Autant d'enjeux qui imposent de réinventer l'action sociale de proximité. La situation d’endettement de l’Etat providence impose des réorganisations territoriales (fusion des communes et intercommunalités, fusion des départements et régions) dont la finalité est de rationaliser le fonctionnement des institutions et de réaliser des économies d’échelle.
La compétence sociale, initialement dévolue au Conseil général, entre dans ce cadre. Les crises que connaît le pays et le désengagement progressif de l'État d’un certain nombre de politiques publiques, notamment celles relatives au domaine social, ont été des facteurs aggravants d’instabilité qui ont favorisé la démultiplication des précarités. Celles-ci se déclinent aujourd’hui sous des formes nouvelles, voire dans certains cas se superposent et les collectivités locales peuvent difficilement faire face à ces nouvelles situations. Elles doivent donc innover et imaginer de nouvelles modalités pour l’action sociale. Pour illustrer notre réflexion nous prendrons comme objet d’étude une ville française significative : la ville d’Annecy de 52 000 habitants, chef lieu de département, ville centre de la Communauté d’agglomération qui regroupe environ 145 000 habitants, 13 communes de la Haute-Savoie, en Région Rhône-Alpes.
Notre contribution, au travers de ce cas d’étude concret, consistera à s’interroger sur la manière dont les cadres de l’action sociale, au sens de politiques publiques, mais aussi le cadre de l’intervention sociale et le rôle des intervenants sociaux doivent être repensés à l’aune de ces logiques de désengagement de l'État et de reconfiguration de la carte de la République. Il s’agira, dans un premier temps, de revenir sur la genèse de ces nouvelles formes de précarités qui sont autant de menaces sociétales, d’établir un état des lieux de la situation et les enjeux qui émergent pour l’intervention sociale notamment dans le domaine, aujourd'hui devenu essentiel, de l'innovation sociale (qui est aussi importante pour nos territoires que l'innovation technologique). Puis, dans un deuxième temps il conviendra d’aborder les pistes explorées en termes d’innovation au niveau institutionnel pour répondre au mieux aux transformations sociétales et au désengagement progressif de l'État providence (développement du CCAS, transfert des compétences du Conseil général vers la Communauté d’agglomération, projet Europe 2020, etc.). Il sera également question de traiter, au niveau du terrain, de la mutualisation des moyens engagée depuis 2009, de la nécessité de développer des partenariats inédits, du développement social qui répond au besoin d’engager des pratiques créatives par les acteurs locaux et associatifs notamment (Accueil de jour pour les publics en errance, Epicerie solidaire, Accorderie, crowfounding, projets de croissance intelligente durable et inclusive, etc.), et des objectifs à mettre en place en termes de formation (mise en réseau, développement de compétences nouvelles et de missions inédites, comme la recherche de financement européens, etc.).Pour résumer, notre contribution entend proposer, sur la base d’un cas concret, des pistes de réflexion pour repenser l’action sociale de proximité en rapport avec les mutations constatées depuis 2007 des contextes institutionnels, financiers, réglementaires, qui impactent la cohésion sociale, les publics et le traitement de leurs problématiques respectives.

Bibliographie
BARTHELEMY Amandine, SLITINE, Entrepreneuriat social, innover au service de l'intérêt général, Paris, Vuibert, 2011.
BOUQUET Brigitte, DRAPERI Jean-François, JAEGER Marcel, Penser la participation en économie sociale et en action sociale, Paris, Dunod, 2009.
CASTEL Robert, Les mutations de la société française, Paris, La Découverte, 2007. DAVEZIES Laurent, La crise qui vient, Paris, Seuil, 2012.
DE ROBERTIS Christina, L’intervention sociale d’intérêt collectif, Rennes,EHESP,2014 DRAPERI Jean-François, La République coopérative, Paris, Larcier, 2013. DRAPERI Jean-François, L'économie sociale et solidaire : une réponse à la crise ?, Paris, Dunod, 2011. DUBAR Claude, La crise des identités, Paris, Presses Universitaires de France, 2004. DUBREUIL Bertrand, JANVIER Roland, Conduire le changement en action sociale, Mutations sociétales, transformation des pratiques et des organisations, Paris, ESF, 2014. KLEIN Juan-Luis, LAVILLE Jean-Louis, MOULAERT Frank (dir.), L'innovation sociale, Paris, Erès, 2014. KLEIN Juan-Luis, HARRISSON Denis, L'innovation sociale : Emergence et effets sur la transformation des sociétés, Québec, Presses Universitaires du Québec, 2006. LEVESQUE Benoît Lévesque, KLEIN Juan-Luis, FONTAN Jean-Marc (dir.), L'innovation sociale : Les marches d'une construction théorique et pratique ?, Québec, Presses Universitaires du Québec, 2014. MOULAERT Frank, MacCALLUM Diana (dir.), The International Handbook on Social Innovation: Collective Action, Social Learning and Transdisciplinary Research, Cheltenham, Edward Elgar, 2014PAYRE Renaud, POLLET Gilles, Socio-histoire de l’action publique, Paris, La Découverte, 2013. RULLAC Stéphane (dir.), La science du travail social. Hypothèses et perspectives, Paris, ESF, 2012. VIÑALS Carmen Ruiz, RODRIGUEZ Carmen Parra (dir.), Social Innovation: New Forms of Organisation in Knowledge-Based Societies, Londres, Routledge, 2013.

Présentation des auteurs
R. DRUZ-AMOUDRY, formatrice IREIS 74, Maire-adjoint à l’action sociale, V.P du CCAS Annecy (2008-2014).
J-P. LUMINET, formateur IREIS 74, resp. du CAFERUIS.
Th. MESZAROS Maître de conf. En Science politique Univ. Lyon 3, vacataire IREIS, Maire-adjoint à l’action sociale, VP du CCAS Annecy (2014-2020).

Communication complète

Non disponible

Résumé en Anglais

Non disponible

 

 
     
         
Retour