Fiche Documentaire n° 189

Titre Vous avez dit intérêt collectif ?
Vers un développement social durable : L’apport du développement du pouvoir d’agir dans l’intervention sociale d’intérêt collectif.
...Contacter l'auteur principal...
Auteur(s) PORTAL Brigitte
BUENO-CAZEJUST Martine
 
     
Thème  
Type Analyse d'expérience : d'intervention, de formation, de recherche...  

Résumé | Bibliographie | Les auteurs... | Article complet | PDF (.fr) | Résumé en anglais | PDF .Autre langue | Tout afficher

Résumé

Vous avez dit intérêt collectif ?
Vers un développement social durable : L’apport du développement du pouvoir d’agir dans l’intervention sociale d’intérêt collectif.

La notion d’ISIC en tant que méthode d’intervention a été définie dans un rapport par le CSTS en 1988.
Mais ça n’est qu’à partir de 2004 en France, que les réformes des diplômes d’état en travail social intègrent l’approche collective dans les référentiels, marquant un tournant dans la façon « politiquement correcte » d’envisager l’intervention auprès des usagers de l’action sociale, notamment pour les assistants de service social. En effet, le référentiel du DEASS fait la part égale à l’intervention individuelle (ISAP) et à l’intervention collective (ISIC), ce qui se traduit par une formation de même importance aux deux modes d’intervention.
En quelques années, force est de constater que l’ISIC se développe sur les terrains professionnels sous l’impulsion des réformes et de la nécessité pour les futurs travailleurs sociaux de pratiquer et d’acquérir cette compétence.
Aujourd’hui, que ce soit du côté des apprenants, des centres de formation ou des sites qualifiant, l’expérimentation et la mise en place d’actions avec des groupes d’usagers ou d’habitants viennent questionner ce qui a été préconisé il y a plus de 20 ans. Pour preuve, le dernier rapport du CSTS paru cette année sur cette question.
Nous proposons d’approfondir la réflexion sur ce mode d’intervention à partir de la notion d’intérêt collectif qui en est sa finalité et dans le sens où elle interroge le développement social durable comme recherche d’effets sociaux dans la durée.

En 20 ans, les travaux de Yann Le Bossé concernant l’approche centrée sur le développement du pouvoir d’agir individuel et collectif se sont imposés dans le champ social.
Il nous paraît tout à fait pertinent de mettre en parallèle la méthode ISIC et l’approche DPA afin de situer la finalité d’intérêt collectif dans une perspective de développement durable.
Nous tenterons une définition de l’intérêt collectif qui prenne en compte les apports de cette approche.
Celle-ci permet d’optimiser les interventions et de renouer avec les fondements du travail social en ce sens qu’elle cherche à permettre aux personnes accompagnées d’avoir plus de contrôle sur ce qui est important pour elles, leurs proches ou leur communauté (Julian Rappaport, 1987).

Cette approche prend appui sur 4 axes :
1- La définition du problème avec les personnes directement concernées.
2- La prise en compte de tous les enjeux et notamment des enjeux collectifs et individuels des personnes.
3- La définition négociée des solutions viables avec les personnes.
4- L’introduction d’une démarche de conscientisation.

Dans notre communication, nous nous limiterons à présenter le deuxième axe comme point d’ancrage de la visée d’intérêt collectif.

L’hypothèse proposée est que la prise en compte simultanée des enjeux individuels et de l’enjeu commun des personnes par l’intervenant contribue à la réalisation d’un intérêt collectif.

La reconnaissance de ces enjeux différents et l’intervention à partir de ceux-ci dans l’articulation ISAP/ISIC va permettre au travailleur social de se situer dans une posture particulière d’acceptation réciproque vis-à-vis :

- de la personne (reconnaissance en tant qu’individualité unique),
- du groupe (repérage d’une entité plus complexe).

Seule l’atteinte de la finalité d’intérêt collectif présentée de cette manière, c'est-à-dire en tenant compte à la fois de la personne en tant que telle et du groupe, permet d’envisager un développement social durable au sens d’une transformation sociale ou d’un changement au quotidien.

Cette communication à deux voix est une réflexion à partir d’expériences menées par des praticiens de l’ISIC en Languedoc-Roussillon. Elle s’appuie tout particulièrement sur la pratique de deux assistantes sociales formées à l’approche centrée sur le DPA avec Yann Le Bossé et formatrices au sein de l’association Anda Dpa, l’une ayant travaillé en association dans le champ de l’insertion, la seconde exerçant actuellement en polyvalence de secteur.

Bibliographie

ANDA DPA < http://www.andadpa.free.fr

AUSSEL F., EL BAHRI A., GOMES M., JOUFFRAY C. Une formation au travail social collectif, expérience et fondement. In Enjeux collectifs et travail social. Le Sociographe. n°2, mai, IRTS, Montpellier, 2000. pp99-103.

BONNEAUD A. L’enjeu du travail social d’intérêt collectif. Lien social, 2002, mai.

CSTS. Intervention sociale d’intérêt collectif. La Documentation française, 1988.

CSTS, Développer et réussir l’intervention sociale d’intérêt collectif, Presses de l’EHESP, 2010.

DE ROBERTIS C., ORSONI M., PASCAL H., ROMAGNAN. L’intervention sociale d’intérêt collectif, De la personne au territoire, Presses de l’EHESP, 2008, P 280.

DE ROBERTIS Christina. L’ISIC écartelée entre injonctions publiques et réalités de l’exercice professionnel. ASH. n°2566. 2008.

LORTHIOIS D. Mutations de la société et travail social : avis. Rapport du Conseil économique et social. Ed des JO, 2000, I-6.

MASSA Hélène. Le travail social avec les groupes. Dunod, 2001, 183p.

LE BOSSE Y. Introduction à l’approche centrée sur le développement du pouvoir d’agir des personnes et des collectivités (DPA). LADPA Université de Laval, ARDIS, 2008.

PORTAL B. De la complémentarité ISAP-ISIC et de la fin de l’action ? In Journée sur l’ISIC. CLICOSSH 34 IRTS LR (Montpellier, 8 novembre 2007).

PORTAL B. L'expérimentation du développement du pouvoir d'agir des personnes et des collectivités dans une intervention sociale. In La revue française de Service Social : Osons le collectif : changer de regard, changer de positionnement, n° 232. 2009.

PORTAL B. (publication en cours). Les actions collectives du point de vue du travail social, vers la construction de l'intérêt collectif. In L’ISIC : quelles marges de création ? Labo ISIC et PREFIS IRTS (Montpellier, 3/12/2009 et 4/03/2010).

Présentation des auteurs


Non disponible

Communication complète


Non disponible

Résumé en Anglais


Non disponible